Olympie

Comme prévu , vendredi nous avons tenté de voir les tollos, mais on ne les a pas trouvé … On a remis ça samedi , on les a trouvé mais malheureusement le site était fermé ( pourtant on y était tôt ) . Vincent, passionné, a escaladé le petit muret pour tout de même prendre quelques photos. Nous avons ensuite trouvé un garage pour changer notre batterie, qui montrait des signes de faiblesse. Nous avons rejoint notre camp de base au bord de la plage dans l’après midi et nous avons profité du beau temps : châteaux de sable , chasse aux trésors , lecture ….
DSCF1844
Lundi nous avons repris la route pour aller voir le temple d’Appollon Epikourios à Bassae. Il se situe à 1130 mètres d’altitude et est le mieux conservé des temples grecs. Il daterait de 420 avant J.C. et aurait été construit par Ictinos, le maître d’oeuvre du Parthénon. Il se trouve sous une immense tente le temps de la restauration, laquelle a commencé en 1986 , mais aussi pour le protéger car il a déjà subi plusieurs tremblements de terre.
DSCF1926
Après la visite nous avons pris une route de montagnes comme on les aime: très sinueuse , des virages en veux tu en voilà , le vide , les moutons ou les chèvres sur la route , des travaux ( on ne sait pas s’ils sont en cours ou abandonnés… ) , des éboulements et j’en passe… La ville des Jeux Olympiques se mérite!!

Nous arrivons en fin d’après midi à Olympie,au pied du mont Kronion , où l’on a pu dormir sur le parking près du site.
DSCF1986
Nous avons effectué la visite d’Olympie mardi sous un soleil radieux et 25 degrés au thermomètre !!!

Le site est immense et il s’agit d’un centre religieux très hiérarchisé, rythmé par quelques fêtes dont la plus importante : les Jeux Olympiques!!
Ces jeux revêtaient un caractère sacré. Ils témoignaient d’un idéal d’harmonie entre le corps et l’esprit qui devait permettre de s’approcher des Dieux. Ils se déroulaient tous les 4 ans et une foule de participants , de commerçants, et d’artistes se retrouvait à Olympie où la religion et le commerce prenaient autant de place que le sport.
Pendant le déroulement des Jeux Olympiques, les guerres entre cités s’interrompaient , et les rivalités étaient mises entre parenthèses fédérant tous les Grecs du monde méditerranéen.
Ils se déroulaient sur 7 jours entre fin juin et début septembre et comportaient une dizaine d’épreuves avec que des participants hommes : – une épreuve de lancer de disque
– 3 épreuves de combat ( la lutte , le pugilat et le pancrae )
– une épreuve combinée le pentathle ( lutte , course , saut en longueur , disque et javelot )
– 2 courses à cheval
-….

Les vainqueurs gagnaient une couronne d’oliviers et une palme mais surtout à leur retour dans leurs cités, ils recevaient beaucoup d’argent et étaient nourris à vie.
Cette tradition perdure dans la Grèce contemporaine car les sportifs qui ont rapporté l’or se voient accorder un poste souvent dans l’armée.

Les premières fouilles ont commencé en 1829 et le site était enfoui sous des tonnes de terre. Grâce aux écrits de Pausanias, les archéologues ont pu reconstitué des statues ou bien encore les frontons du temple de Zeus.

Les enfants ont pu faire la course dans le stade qui fait près de 200 mètres de long. A l’époque les athlètes couraient nus mais eux ont gardé leurs vêtements !!!!

Nous avons ensuite visité le musée qui comporte de belles pièces.

Nous sommes repartis en milieu d’après midi pour retrouver la plage et un camping . On profite des douches chaudes et de la machine à laver!!
Nous repartons demain avec des draps propres et un camping car nettoyé de fond en comble (rideaux et housses des coussins du canapé compris c’est pour vous dire !!).

Une réflexion sur “Olympie

  1. Bravo encore pour ce passage qui me fait rêver. L’harmonie entre le corps et l’esprit pour se rapprocher de Dieu, c’est encore tellement ce que je voudrais vivre !
    J’espère Luce que tu as pu prendre une photo de Vincent en train de courir le marathon ou de lancer le disque …
    Bonne route. 25° quelle chance vous avez !
    On vous embrasse, Loïchantal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *