Le camping car a tremblé…

Samedi matin , c’est le weekend , pas d’école donc nous prenons notre temps. Sur la digue où nous avons dormi,il y a aussi un couple de français qui voyage dans un ancien camion de la médecine du travail aménagé. Nous avons invité Sabina et René à prendre l’apéro et nous avons pu échanger sur nos expériences. Nous espérons les retrouver prochainement.

Après déjeuner, nous avons repris la route vers Neapoli et nous nous sommes arrêtés en bord de mer avec dans l’idée d’y passer la nuit.
Mauvaise idée !!! Ce soir là il pleut, le vent souffle et la mer est déchainée!! Les embruns tapent notre fenêtre et ça bouge tellement à l’intérieur du camping car qu’on aurait presque le mal de mer. Nous décidons vers 22heures de changer de place pour plus de sécurité. Nous nous sommes donc retranchés dans une rue plus loin, le vent s’est un peu calmé et nous avons réussi à dormir.

Dimanche nous avons continué à suivre la côte et sommes arrivés assez tôt à notre bivouac repéré. Nous sommes toujours en bord de mer, on profite pour faire une balade sur la plage et nous tombons sur une épave de bateau. Les enfants profitent du soleil qui revient et s’amusent dans le sable.
La nuit a été plus calme.

Lundi matin , les enfants ont joué sur la plage après l’école et ensuite direction Githio où nous avons retrouvé nos amis marseillais Elodie et Julien. Nous faisons également connaissance avec des français habitant en Bulgarie. ( C’est notre prochain pays)

Mardi nous sommes partis tôt car nous avons prévu de faire le Tour du Magne. C’est l’une des plus belles régions du Péloponnèse. Les paysages nous font penser à l’Irlande parfois. Ce qui caractérise le Magne ce sont ses maisons construites en forme de tour carré et qui prennent des allures de forteresse. Il y en aurait 800.
Notre journée s’est résumée à rouler sur des routes parfois étroites et très sinueuses ( dédicace à Jean Marc et Valérie ) et prendre des photos : on en a pris plein les yeux!! Nous avons croisé sur la route un âne et une famille cochon.
En fin de journée nous avons visité la petite cité d’Aréopolis ( ville d’Arès dieu de la guerre ).

Le soir nous avons retrouvé Elodie et Julien sur la plage pour dormir. Il pleut à nouveau, nous nous endormons au son des vagues. Mais à 4 heures du matin nous avons été réveillés par l’orage. Les éclairs, le tonnerre… C’était impressionnant car ce n’est pas passé très loin de nous, les campings cars ont tremblé à plusieurs reprises!!

Aujourd’hui nous avons été visité la grotte de Diros. Ca paraissait sympa sur le papier : balade en barque pendant une demi heure et ensuite marche. Selon leur dépliant il s’agirait d’une des plus belles grottes au monde…
Grosse déception ( voire arnaque )!!! La balade en bateau a duré 5 minutes top chrono car impossible de faire plus, le niveau de l’eau était trop haut et ensuite 300 mètres de marche au milieu des stalactites et stalagmites verdies par les lumières mal positionnées. Bref seules consolations : prix réduits mais toujours excessifs,19 degrés dans la grotte et les enfants ont bien aimé…
C’est vraiment la première fois que nous sommes autant déçus par une visite.

Nous avons ensuite roulé 80km sur une route très sinueuse ( pour changer) et ce soir nous dormons à Kalamata.

4 réflexions sur “Le camping car a tremblé…

  1. Le titre était accrocheur….
    Je m’attendais à un tremblement de terre ou autre…
    Je suis déçu 😉
    Mais bon, la description me fait penser aussi à l’Irlande; en particulier une nuit à dormir dans la voiture avec Céline en plein vent, sur la sky road à la pointe du Connemara…

  2. Toujours autant de plaisir à vous lire, quelle chance de profiter encore et encore de ce beau pays même si les conditions météo sont parfois moins bonnes, chez nous c est beaucoup plus calme, les enfants demandent régulièrement si c est bientôt que l on se revoit.
    profitez bien gros bisous

  3. bonjour

    Passant en mai à Thessalonique pouvez vous me donner l’adresse du concessionnaire avec les services gratuits je vous remercie
    bonne continuation pour le voyage
    annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *