Nafplio et le Komboloï

Vendredi nous sommes restés une bonne partie de la journée à profiter du camping pour finir les lessives, le ménage… Nous avons repris la route en fin d’après midi pour Nafplio qui serait pour les grecs la  » ville de l’amour  » et 1ére capitale de l’Etat Grec . Nous avons atterri à proximité de la ville sur un terrain en bord de plage où il y avait de nombreux campings cars.

Samedi matin nous nous sommes rendus au musée du komboloï à Nafplio. Il s’agit plutôt d’une exposition d’une collection privée.
C’est un objet que nous avions remarqué dans les mains de nombreux hommes grecs et qui nous avait beaucoup intrigué. Il ressemble à un chapelet mais les grecs l’utilisent plutôt pour passer le temps ou se relaxer. Le nombre de perles est toujours impair et elles peuvent être en bois, en ambre, en os ou bien encore en verre. Nous avons chacun le notre maintenant et nous essayons de le manipuler avec autant de dextérité que les grecs mais on doit encore s’entrainer!!
DSCF0945
L’après midi nous avons effectué une balade le long de la mer en contrebas de la forteresse basse ( qui ne se visite pas ) et dans la veille ville avant de revenir à notre camp de base.

Dimanche nous avions prévu de monter les 900 marches qui nous mènent à la forteresse de Palmidi mais malheureusement au réveil, il fait gris et il pleut. Nous sommes bien allés à la forteresse mais en camping car. Nous avons déambulé dans cette citadelle pendant plus de 2 heures au milieu des cactus, des hautes herbes et des rochers. Elle culmine à 216 mètres et fut construite en grande partie par les vénitiens de 1660 à 1714, aidés par le français La Salle. Le soir nous avons dormi sur le port.

Aujourd’hui nous avons repris la route mais pour 3 km seulement afin de nous rendre au site archéologique de Tirynthe (classé au patrimoine mondial de l’Unesco), une ancienne cité mycénienne. La visite s’est faite sous un grand soleil !! Il fait de nouveau beau et 25 degrés!!
Nous sommes ensuite allés à Argos. La ville n’est pas très jolie et il est difficile de comprendre le sens de circulation. Nous sommes passés devant un ancien théâtre, on s’arrête pour le prendre en photo, il est presque 15h, le site va fermé mais le gardien nous laisse gentiment entrer pour que l’on puisse faire quelques photos. Nous sommes ensuite montés jusqu’au château Larissa qui domine la ville. Il ne se visite pas encore et est en cours de reconstruction mais rien que pour la vue ( et la route pour y accéder ) ça vaut le détour.
En continuant notre route nous avons vu un panneau qui nous a intrigué  » pyramide d’Helliniko « . Nous l’avons donc suivi pour arriver devant un monticule de pierres qui ressemble en effet à une pyramide.

Ce soir nous dormons une nouvelle fois en bord de plage et le vent souffle très fort.

Une réflexion sur “Nafplio et le Komboloï

  1. Merci pour vos descriptifs qui nous replongent avec nostalgie dans notre propre voyage… continuez d’en prendre plein les yeux et de nous en faire profiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *