De Bergen à Oslo

Lundi matin, nous avons pris la route de Bergen mais il a encore fallu prendre un ferry pour rejoindre l’autre côté du fjord. La traversée a duré 15 minutes et ensuite nous avons emprunté la route 13. Elle est magnifique et nous fait passer aux milieux des montagnes enneigées. Les paysages sont encore différents de ce que l’on a déjà vu, les villages blottis aux milieux des fjords, les maisons avec leurs toits végétalisés… tout nous fait penser à des cartes postales. Les enfants ont fait école ce jour là en haut d’un col enneigé entre 2 batailles de boules de neige.
DSCF9022
La fin de la route fut une succession de tunnels et en fin d’après midi nous sommes arrivés à l’aire de camping car de Bergen. Malheureusement aucune place de disponible, nous nous sommes donc garés à côté comme beaucoup d’autres campings cars mais ce sont des places réservées pour une école. Le lendemain matin nous avions un mot nous disant qu’ils avaient noté notre plaque et la prochaine fois ce serait la fourrière. Alors dès 8h nous avons surveillé et dès qu’une place s’est libérée nous avons pu nous installer sur l’aire de camping car.
Nous sommes donc partis tôt en tram à la découverte de la 2ème ville et du 2ème port de Norvège. Nous sommes allés directement sur le quai de Bryggen avec ses maisons en bois colorés. Il y a foule et les touristes se bousculent pour déambuler au milieu des petites ruelles et des arrières cours. Ce quartier est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et a été restauré à la suite de l’incendie de 1955. Ces superbes bâtisses constituaient les entrepôts et les logements des marchands de la Hanse.
DSCF9082
Nous avons ensuite été au musée des sciences. Les enfants adorent ce genre d’endroit et ont pu tester à nouveau ( on en avait déjà fait un à Varsovie avec Etienne et Mélie ) beaucoup d’expériences : chevaucher une moto à 140km/h cheveux au vent, faire avancer une balle par la pensée ou jouer un match en sautant sur des coussins d’air… Nous n’avons pas vu passer le temps et ce n’est qu’à la fermeture 3h30 plus tard (à 15h) que nous sommes sortis sans avoir encore manger. Nous sommes donc retournés en centre ville pour avaler un hot dog sur le pouce et continuer notre balade avant de rentrer en début de soirée. Bergen est une ville agréable réputée pour être la plus pluvieuse de Norvège mais nous avons eu de la chance car ce jour là il a fait grand soleil avec 25 degrés.
DSCF9113
Mardi nous avons repris la route pour nous diriger à l’est cette fois ci et nous avons pris un nouvel itinéraire touristique la route 7. Nous nous sommes arrêtés à Steinsdal Sfossen pour admirer une cascade. Elle est impressionnante et un chemin nous fait passer en dessous. Nous avons ensuite repris la route mais il y avait de nombreux travaux et à chaque fois il fallait attendre 20 min à un feu rouge avant qu’une voiture de chantier vienne nous ouvrir le chemin.
On enchaine également les ponts et les tunnels dans ce pays : La Norvège est LE pays des tunnels !!!On en a vu de toutes sortes et on est même passé par un où il y avait un rond point!! et la route tourne dans tous les sens c’est à attraper le tournis!En début de soirée nous sommes fatigués et nous finissons par nous arrêter sur le parking d’une station de ski. Il y a du brouillard et il fait de nouveau froid.
DSCF9253
Jeudi nous avons roulé toute la journée pour arriver en fin d’après midi à Lillehammer , ville qui a accueilli les jeux olympiques d’hiver en 1994,et cette année ceux de la jeunesse.  En arrivant nous sommes allés directement à Maihaugen , le plus grand musée en plein air de Norvège. Il est ouvert et payant de 10 à 17h on peut y visiter des maisons traditionnelles et voir des animations sur l’artisanat local. Mais de 17h à 22h on peut se balader gratuitement dans cet immense parc. C’est donc ce que nous avons fait et c’était une visite très agréable. Ensuite nous sommes allés dans le centre ville où se déroulait une braderie et un marché européen. Pour terminer cette journée, nous sommes allés dormir au pied des tremplins de saut à ski. Le lendemain matin nous avons été visité le site mais c’était encore trop tôt dans la saison pour voir les sportifs s’entrainer sur la piste d’été.
DSCF9361
En fin de matinée nous avons repris la route sous une pluie battante pour nous rendre à Oslo, la capitale. Après plus d’1h de bouchon pour parcourir les 10 derniers km , nous sommes arrivés dans un camping ; car nous avons un besoin urgent de faire des lessives!!! Mais malheureusement, tout le monde n’est pas très civilisé et certaines personnes s’octroient toutes les machines pour plusieurs heures. Donc ce n’est que tard dans la soirée et ce matin que j’ai pu finir mes lessives.

Aujourd’hui, nous avons été visité Oslo en prenant le bus. Après un trajet chaotique avec un chauffeur qui avait le pied bloqué sur l’accélérateur, nous sommes arrivés dans le centre ville et nous avons été un peu surpris : beaucoup de bruit, beaucoup de monde , c’est une ville très cosmopolite. On ne s’imaginait pas la capitale de la Norvège comme ça. C’est vrai aussi qu’on est samedi et apparemment c’est le début des soldes car tous les magasins ont des stands dans la rue avec des rabais très très intéressants. Nous avons été voir les gardes devant le palais royal , faire un petit tour dans le jardin de la reine, déambuler sur les quais du port, voir le centre du prix Nobel de la Paix ( celui ci est remis à Oslo et non à Stockholm comme les 4 autres prix . Pour la petite histoire : Dans son testament rédigé en 1895 le suédois Arthur Nobel légua sa fortune pour créer 5 prix : Physique, Chimie, Littérature, Médecine et Paix. A cette époque la Norvège et la Suède étaient réunies et il avait demandé à ce que le prix pour la paix soit délivré à Oslo en hommage à sa  » seconde  » patrie. Après l’indépendance de la Norvège en 1905, la Suède n’a pas voulu réclamer le rapatriement de ce prix. ) passer devant le château pour terminer par monter sur le toit de l’opéra. C’est un bâtiment surprenant donnant sur le port. Nous sommes rentrés au camping car en fin d’après midi après cette journée bien remplie même s’il reste encore beaucoup de choses à voir dans cette capitale!!!
DSCF9460
Ce soir on est samedi soir et c’est la fin de l’école pour nous donc ce sera soirée cinema + crêpes avec les enfants et demain nous passerons une nouvelle frontière pour être en Suède!!

PS : Les norvégiens ont le sens de l’humour !!!


PS 2 : Les toilettes publiques à Oslo représentent le drapeau francais avec la devise de notre pays : Liberté Egalité Fraternité c’est déjà surprenant mais visiblement c’est quelque chose d’important car un groupe de chinois s’est arrêté pour le prendre en photo et écouter les explications du guide…

De la neige au mois de juin!!

Mercredi matin, nous n’avons pas trainé car nous avons prévu de traverser un fjord par bateau et lorsque nous sommes arrivés à l’embarcadère nous sommes directement montés sur le bac. Cette fois ci nous sommes restés dans le camping car et les 30 minutes de traversée ont été très calmes!! Nous avons donc définitivement quitter la région des iles Lofoten. C’est très joli mais malheureusement nous n’avons pas été très gâtés par le temps et n’avons pas pu en profiter pleinement.

Nous avons ensuite roulé jusqu’au cercle polaire arctique ( on l’avait déjà passé en Finlande) et la route qui nous y mène est surprenante : les paysages ont subitement changé , les forêts ont été remplacées par des collines recouvertes de neige , il n’y a pas d’habitation juste la toundra ( mot d’origine sami !! ) à perte de vue . Nous sommes arrivés en fin de journée sous une tempête de neige!!! Il n’y a pas grand chose à voir à part un magasin de souvenirs et il y a trop de vent pour y rester dormir donc nous avons continué à rouler pour nous arrêter un peu plus loin dans le parc national de Svartisen.
DSCF8831
Le lendemain , un tunnel en travaux , nous a amené à prendre une déviation dans les montagnes. Il y a beaucoup de neige sur le bord de la route et les lacs sont encore gelés. Nous faisons régulièrement des pauses pour prendre des photos ou bien nous dégourdir les jambes. Cette fois ci nous nous sommes arrêtés près d’une cascade impressionnante. Il y en a vraiment beaucoup dans ce pays et elles font partie des plus hautes du monde!!
DSCF8857
Vendredi, rien de particulier , nous avons beaucoup roulé pour ne pas arriver trop tard à Trondheim, la 3ème ville du pays et heureusement!!
Il y a un parking spécial pour les campings cars et il ne restait plus qu’une place lorsque nous sommes arrivés!!!
Par la suite beaucoup se sont retrouvés à chercher un plan B!!C’est l’étape où se rencontrent les voyageurs qui montent vers le Cap Nord et ceux qui redescendent. Et double chance , il y a une école avec une aire de jeux juste à côté: En Norvège toutes les infrastructures scolaires sont accessibles dès que l’école est fermée.
Les garçons ont passé plus de 2 heures à jouer en revivant les scènes de notre voyage!! C’est rigolo de les entendre!

Samedi, nous avons traversé la passerelle en bois qui sépare le parking du centre ville de Trondheim. Nous avons commencé par visiter la Cathédrale Nidaros dans laquelle les rois de Norvège sont intronisés. L’orgue principal est très impressionnant mais les photos étaient interdites. Ensuite nous sommes allés sur la place centrale de la ville où il y avait différentes animations : spectacle de majorette, foot , marché de producteurs bio…
Nous avons profité de nous trouver à nouveau dans une ville pour emmener Tilden chez le coiffeur : ca devenait urgent!! Nous avons trouvé un salon qui pouvait le prendre tout de suite mais lorsque nous avons demandé le prix on nous a annoncé 50 € !!! Oui oui 50€ pour une coupe enfant dans un salon classique!! Nous sommes repartis aussitôt et finalement je me suis de nouveau improvisée coiffeuse le soir même!! ( c’est mieux réussi que la dernière fois même si ce n’est pas encore ça !!! )
DSCF8878
Après déjeuner et plusieurs manœuvres pour sortir du parking , nous avons repris la route. Nous sommes allés jusqu’à Snohetta view point dans le massif du Dovrefjell. Nous sommes partis faire une petite randonnée mais qui grimpait tout de même!! Après 30 minutes d’effort nous avons atteint un bâtiment tout en bois avec une grande baie vitrée qui nous offre un magnifique point de vue sur le Snohetta ( sommet le plus haut de Norvège en dehors du massif Jotunheiemen et culminant à 2286mètres) et la vallée. Le batiment a été construit par un cabinet d’architectes qui a contribué au mémorial du World Trade Center et qui est chargé de la conception de Lascaux 4.
DSCF8910
Aujourd »hui nous avons emprunté la route 55 qui est parmi les plus jolies du pays et qui nous fait traverser le massif de Jotunheimen ( traduction: le pays des géants) . Cette route est sublime et nous emmène dans des hauts plateaux enneigés. Il y a encore des pistes de ski de fond ouvertes!! Comme il s’agit d »une route classée, elle est régulièrement ponctuées d’aires de repos avec des oeuvres architecturales et des panoramas à couper le souffle. On s’est donc arrêtés très souvent pour prendre des photos et accessoirement faire des batailles de boules de neige. C’est vraiment incroyable de voir encore autant de neige au mois de juin!!
Nous nous sommes arrêtés à Lom pour déjeuner. Dans ce village se trouve une église en bois à la facade badigeonnée de goudron pour la protéger, datant de 1150 et qui figure parmi les plus anciennes de Norvège.
DSCF8942

DSCF8960

DSCF8968
Ce soir nous dormons sur les rives du Sognefjord. Il s’agit du fjord le plus profond du pays, le plus long d’Europe et le 2ème plus long au monde. Nous profitons de ce paysage magnifique avant de rejoindre demain la ville de Bergen.DSCF8992

Iles , Mer et mal de mer !!!

Nous avons continué notre descente de la Norvège et nous sommes passés par Alta . C’est une ville moderne sans grand intérêt mais la cathédrale est surprenante : Il s’agit d’un ruban de titanium qui s’élève vers le ciel et qui représente une aurore boréale. Les allemands rencontrés au Nordkapp nous avaient conseillé d’aller à la piscine alors nous les avons écouté. Nous avons passé 2 heures à nager , faire du tobbogan ou bien du jaccuzzi … Nous en avons profité également pour prendre une bonne douche chaude !!
DSCF8267
Le soir nous avons dormi sur le parking du musée et pendant que j’écrivais l’article Vincent en a profité pour voir la partie extérieure qui était accessible même après la fermeture ( il y avait tt de même un panneau précisant qu’il fallait un ticket mais personne pour controler…) et il a pu prendre en photo des peintures rupestres datant de 2000 à 7000 ans avant Jesus-Christ. ( Je vous l’accorde on dirait des dessins d’enfants…). Nous avons pu de nouveau admirer le soleil de minuit depuis la colline.

Mercredi nous avons continué notre route pour nous diriger vers l’ile de Senja. Nous avons fait pas mal de kilomètres et en fin de journée après avoir pris une route en travaux nous nous sommes posés au milieu d’un fjord avec juste derrière nous une cascade. Il y en a une multitude le long des parois rocheuses qui bordent les routes et parfois l’eau jaillit tellement que ça arrive sur la route.

Le lendemain nous avons emprunté un pont pour nous rendre sur l’ile de Senja. Nos journées sont monotones ces temps ci dans le rythme mais pas dans les paysages. Les cotes sont splendides et la route que nous avons empruntée est l’une des 18 routes classées du pays. Malheureusement le temps n’est pas vraiment au beau fixe, donc nous faisons l’école , nous roulons un peu , pause déjeuner , route , pause photo de tps en tps , route , pause gouter , route et pause pour la nuit. Par contre les norvégiens font bien les choses car les aires de repos sont placées à chaque fois à un endroit stratégique : joli panorama ou départ de randonnée ou bien encore à proximité d’un site.
Cette fois ci, après avoir traversé un tunnel qui passe sous la mer, nous avons trouvé un parking juste à coté d’une jolie plage de sable blanc. Nous avons été tranquilles hormis les quelques voitures qui s’arrêtaient pour prendre en photo…. les toilettes !!
La nuit, le vent a soufflé très fort et il a tellement plu que nous nous sommes réveillés trempés… Il y a une fuite juste au dessus de notre lit. Vincent a essayé de la colmater comme il pouvait espérons que ça suffise…Nous ne connaissons plus la nuit noire depuis quelques semaines mais depuis quelques jours nous  ne savons plus non plus à quoi ressemble un ciel bleu…
DSCF8451
Nous avons donc repris la route sous la pluie et roulé jusqu’à Grillesfjord. En chemin nous nous sommes arrêtés voir le Senjatrollet : avec ses 18 mètres de haut il s’agit du plus grand troll du monde !! Nous sommes juste allés dans l’entrée où on peut l’entendre ronfler. Ensuite nous sommes allés au port où nous avons attendu 2 heures avant de prendre le 2ème et dernier ferry de la journée direction Andenes sur les iles Verstalen.
La traversée à duré 2 heures et a été un véritable enfer pour nous.
Nous n’étions même pas encore sortis du camping car pour monter dans la salle que le bateau partait déjà à vive allure . A peine partis, nous sentions déjà les secousses … Le voyage va être long et compliqué !!
Au bout de 10 minutes je suis sortie sur le pont arrière, je me suis agrippée à une barrière et je n’ai plus bougé jusqu’à l’arrivée. Pendant ce temps Vincent se cramponnait à la table en essayant de rassurer les enfants. Le ferry se mettait à la verticale en avant , en arrière et tanguait d’un coté et de l’autre à tel point que le bastingage touchait la mer,l’eau rentrait sur le pont… Tout le monde a rempli son petit sac en papier sauf Aydan qui a tenu bon. Je pensais pouvoir rejoindre les enfants et Vincent à l’intérieur mais impossible de bouger , j’étais tellement malade et transie de froid presque à m’évanouir . De son côté Vincent était lui aussi au plus mal et ne pouvait pas se lever pour me rejoindre avec Aydan et Tilden( de tte façon on ne pouvait pas tenir debout) et les enfants hurlaient, pleuraient… Bref au bout de 2 heures nous avons pu de nouveau toucher la terre ferme avec un plaisir non dissimulé. Vous avez peut être l’impression que j’exagère en vous racontant nos péripéties mais sincèrement, nous n’avons jamais vu ça et nous avons tous les 4 été choqués, nous pensions vraiment vivre nos dernières heures.
En débarquant nous avons roulé 500 mètres pour nous garer juste sur le port. Impossible de faire plus de route. Après avoir grignoté nous sommes tous allés rapidement nous coucher. Nous avions toujours l’impression de tanguer , impression accentuée par le vent qui secouait le camping car dans tous les sens.
( Nous avons eu confirmation le lendemain par des compagnons d’infortune qui ont été malades également que lorsque nous avons pris le bateau, il y avait une grosse tempête et les organisateurs de safari baleines ou les pêcheurs norvégiens n’étaient pas sortis en mer… Et pour qu’un pêcheur norvégien ne sorte pas c’est que ça doit secouer !! )
DSCF8558
Samedi matin nous nous remettons tranquillement de nos émotions et partons à la découverte des iles Verstalen. Nous sillonnons sur des bandes de terre au milieu des fjords, les montagnes sont encore enneigées et parfois les lacs gelés. Nous avons vu des séchoirs à morue ( il y a une forte odeur à proximité ) les têtes d ‘un coté , les corps des poissons de l’autre. Les maisons rouges nichées dans des anses sont très jolies et les petits villages de pêcheurs tous plus mignons les uns que les autres. Nous passons des iles Verstalen aux iles Lofoten par la route ( les ferrys ce n’est plus pour nous pour l’instant et en plus c’est très cher !! Nous avons tout de même payé 200 euros pour 2 heures d’enfer ).
DSCF8484
Dimanche nous nous sommes arrêtés au musée viking de Borg. Il est vraiment très bien fait et a passionné petits et grands. Dans la première partie, nous avions un audioguide qui donnait de longues explications sur chaque objet présenté et un film d’un quart d’heure sur l’histoire du roi Olaf et son exode vers l’Islande. La 2ème partie se situe dans une ferme viking reconstruite et c’est un musée vivant. On a pu s’allonger dans le lit des vikings , essayer leurs chaussures ou leurs casques, s’asseoir sur le trône et on a même pu jouer à un de leurs jeux favoris (mélange d’échec et de dames). Ensuite, nous avons fait une balade d’1km5 sous le soleil, pour voir une réplique d’un drakkar. Nous y avons passé toute l’après midi.
DSCF8585
En fin de journée nous avons repris la route pour nous arrêter à Ramberg au bord de la plage. Nous avons eu une fois de plus la chance de voir le soleil de minuit et les enfants en ont profité pour observer le phénomène des marées.

Lundi pendant que je faisais l’école aux enfants , Vincent est parti à la pêche à pieds. Il a rapporté 1 crabe , des bigorneaux et des coques. Après déjeuner, nous avons repris la route et nous avons pris 2 auto stoppeurs allemands très sympas. Nous avions la même destination le village de A . ( non non je n’ai pas oublié le nom ni des lettres). C’est le village le plus au sud des iles Lofoten. Il pleut ( toujours ) et il fait froid alors après une petite balade nous avons fait demi tour. Initialement nous devions y prendre le ferry pour aller jusqu’à Bodo mais il ne fait pas beau, nous sommes toujours traumatisés et ça coute très cher. Nous ferons donc 500km de plus et une mini traversée afin de revenir sur le continent où on espère retrouver le soleil. En repartant nous avons fait une petite halte au village de Reine considéré par les norvégiens comme le plus beau village du pays. ( Il est très mignon mais on n’a pas vu ce qui le différenciait des autres…)
Le soir nous avons dormi à Henningsvaer surnommé la Venise des Lofoten sur le parking du port où il ne faut pas arriver trop tard car c’est le rendez vous des campings cars!! On en croise énormément sur les routes : des allemands; des suisses , des hollandais mais aussi beaucoup de norvégiens. Ils doivent tous avoir soit une caravane soit un camping car!!
DSCF8781
Mardi matin nous avons pris le temps de visiter ce village authentique de pêcheurs avant de reprendre la route. Nous avons passé toute la journée sous le déluge , donc nous avons beaucoup roulé. Le soir nous avons fait une pause à Narvik pour manger avant de trouver quelques 100km plus loin un endroit pour dormir.

La suite des aventures dans le prochain article!!

Le fameux Nordkapp et le soleil de minuit

Pour commencer une précision sur l’article précédent : Rovaniemi est bien la capitale de la Laponie mais de la partie finlandaise. La Laponie s’étend sur plusieurs pays : la Finlande, la Suède, la Norvège et la Russie. Cette région est aussi habitée par le peuple Sami (autre nom des lappons) . Avant ils vivaient principalement de la pêche ou de l’élevage de rennes, aujourd’hui seule une partie en vie. Ils ont leur propre parlement, situé en Norvège et un drapeau.
DSCF7809
Tout cela nous amène à notre visite suivante : le musée Arktikum consacré à l’Arctique, sa nature et ses cultures. On a pu y admirer les costumes colorés et découvrir les traditions samis, ou bien encore visualiser à l’aide d’une maquette les dégâts causés lors de la seconde guerre mondiale. ( La ville de Rovaniemi était pratiquement entièrement détruite et c’est le célèbre architecte finlandais Alvar Aalto qui a conçu le nouveau plan d’urbanisme : les rues principales forment une tête de Rennes avec ses bois!!!!). La partie la plus passionnante pour les enfants était celle sur les animaux et l’éveil à la conscience écologique : ils ont pu faire différentes expériences ou activités comme construire un pipeline avec les contraintes liées à l’environnement. On y a passé toute la matinée et c’était vraiment intéressant.
DSCF7689
Nous avons quitté Rovaniemi après déjeuner pour continuer à monter vers le nord de l’Europe. Notre étape suivante est Tankavaara, un site d’orpaillage. Il est indiqué à l’entrée qu’il est ouvert tous les jours de l’année de 9h à 21h donc on pensait y aller à coup sûr. Mais à notre arrivée, on ne voit personne, il y a juste des bâtiments en bois qui ont l’air à l’abandon et qui font penser à un décor de western. Nous continuons notre chemin et nous finissons par tomber sur le propriétaire qui parle francais. Il nous explique que le dégel n’est pas encore terminé donc nous ne pouvons pas chercher de l’or dans la rivière, mais il nous propose de faire un atelier d’orpaillage avec des petits sacs de sable et des bassines d’eau préparés pour la saison. Nous écoutons attentivement ses conseils et nous voilà chacun avec notre matériel à la recherche de ce métal précieux. Aydan a été très rapide et efficace ( notre moniteur lui a même conseillé de s’inscrire à un concours d’orpaillage en juillet!!), et tout le monde a réussi à trouver des paillettes d’or et même 2 petites pierres précieuses( grenats)!!
Notre animateur a été très patient et pédagogue avec nous c’était une super expérience!!
DSCF7744
Vendredi nous avons repris la route en passant par les villes d’Ivalo et d’Inari, le paysage commence à changer, on ne croise pas grand monde sur la route, mise à part des rennes, qui ressemble à des montagnes russes. Par contre nous ne trouvons pas vraiment d’endroit pour bivouaquer pour la nuit ( notre tank n’est pas facile à caser !!) et plus on avance plus on se rapproche de la frontière. Finalement nous décidons de changer de pays ( en plus on gagne 1h on a de nouveau la même heure qu’en France!!) mais c’était sans compter un nouvel ennui technique… Nous avons une fuite sur l’un des tuyaux de la pompe à eau et nous perdons toute notre réserve d’eau ( si précieuse en camping car!! ). Nous décidons d’éteindre au tableau l’arrivée d’eau ( afin de conserver celle qu’il nous reste) et de regarder de plus près le problème une fois arrêtés pour la nuit.

Nous sommes donc arrivés à Karasjok en Norvège où nous avons retrouvé 3 campings cars francais!! Quelle aubaine !! Nous avons demandé de l’aide et quelques coups de scie  et de tournevis plus tard notre fuite était réparée !! Nous avons pu ainsi prendre une douche !!!
Karasjok est aussi la ville où il y a le parlement Sami. Le lendemain nous avons donc été le voir de plus près , son architecture a été inspirée des habitats traditionnels.
DSCF7820
Nous avons ensuite repris la route avec pour objectif d’atteindre le Nordkapp ( Cap Nord )!! Il est indiqué dans notre guide qu’en Norvège on ne compte pas les distances en km mais en temps sans compter les arrêts photos… Ils ne peuvent pas dire mieux : les paysages sont magnifiques, on ne s’en lasse pas et on s’arrête toutes les 5 min pour mitrailler!! Notre pause déjeuner s’est faite dans un endroit qui s’appelle Trollholsmund. Au milieu des plaques de neige persistantes, on découvre un paysage superbe . Il s’agit de formations rocheuses de dolomite blanche dont la forme rappelle celle des trolls. Selon la légende, ces derniers auraient été figés en pierre pour ne pas être retournés dans leurs tanières avant le lever du soleil.
DSCF7874
Après cette balade vivifiante, nous avons repris la route et nous sommes passés par un tunnel qui descend jusqu’à 212 mètres sous la mer. Malheureusement en arrivant au Nordkapp, il ne fait pas beau et il y a tel brouillard ,qu’on ne voit pas à 20 mètres. Nous décidons de nous arrêter à quelques km de notre destination, à Skarsvag, le port de pêche le plus au Nord de la Terre, car c’est inutile de continuer à monter nous ne verrons rien et il est tard. Notre déception a été vite oubliée car à peine garés, 2 pêcheurs rentraient de leur pêche et nous ont gentiment donné 2 poissons. Vincent nous les a bien préparé et nous nous sommes régalés.
DSCF7977
Le lendemain matin, la brume est toujours présente mais un peu moins dense, nous décidons tout de même de rejoindre le Nordkapp avec l’ espoir d’une éclaircie en fin de journée. Une fois notre entrée payée, nous pouvons prendre place sur le grand parking où sont accumulés de nombreux campings cars et bus de touristes. Nous sommes allés visiter le site, nous avons vu un film sur un écran panoramique avec des images magnifiques de la région, il y a aussi un petit spectacle son et lumière sur les 4 saisons, un monument réalisé par 7 enfants du monde entier et bien sûr au bout de la falaise un globe en fer forgé, emblème de ce lieu mythique. On se croirait au bout du monde avec cette vue sans fin sur la mer de Barent.
DSCF8138
Dans l’après-midi un vent glacial et puissant s’est levé, c’est bon signe pour le spectacle de ce soir mais par contre on doit ressortir nos gros manteaux pour ne pas geler sur place.
Dans l’après midi nous avons lié connaissance avec un couple d’allemands qui voyage avec 2 enfants, le soir nous nous sommes retrouvés pour échanger des infos sur les pays traversés.
Vers 23h dans le hall, il y a de plus en plus de monde pour admirer le soleil de minuit. Ici pendant 2 mois de mi mai à mi juillet le soleil ne se couche pas : on le voit descendre progressivement, frôlé l’horizon avant d’entamer sa remontée dans le ciel. Nous avons été très chanceux d’assister à ce spectacle magique , notre patience a été récompensée !! La lumière, le lieu tout était incroyable !! C’est une expérience unique,qui nous a enchanté!!
DSCF8124
Lundi matin, nous avons passé la matinée avec les allemands et les enfants ont pu jouer ensemble.
Ensuite nous avons repris la route : la même que pour venir car il n’y a qu’une seule route pour atteindre le Nordkapp. C’est un nouveau tournant dans notre voyage car dorénavant on ne fera que descendre avant de rentrer chez nous.
On prend notre temps, les pauses déjeuners ou gouters s’éternisent au milieu de ces paysages magnifiques, on en profite !! Nous avons aussi laissé notre empreinte sur cette magnifique route du Nordkapp en construisant un cairn.

Nous prenons maintenant la route des iles Lofoten.