Nuits fraîches dans les Carpates

Nous avons très bien dormi sur le parking de notre château avec notre garde  » rapproché « . Le lendemain matin après l’école, était prévu la visite du château mais nous avons rencontré un couple de français qui voyage aussi pendant un an en faisant des missions de woofing. Nous voilà partis à discuter autour d’un café , le temps passe et il est déjà midi.
Nous décidons de reprendre la route, sans faire la visite du château, direction Sighisoara car nous avons une surprise pour les enfants. Après le château de Dracula nous sommes allés manger dans le restaurant de Dracula !!! Moyennant quelques lei supplémentaires nous avons pu voir aussi sa chambre….
Il ne faut pas y aller pour la qualité de la nourriture mais plutôt pour le décor sympa. Nous en avons profité pour visiter la ville avec ses maisons colorées et ses rues pavées.

Nous avons ensuite roulé jusqu’à Praid à l’est de la Transylvanie afin de visiter la mine de sel. Nous avons demandé au gardien de la mine si nous pouvions dormir sur le parking mais il a appelé quelqu’un et après une longue attente un monsieur est arrivé et nous a proposé de dormir devant chez lui.

Mercredi matin nous voilà partis pour la mine de sel. Nous prenons d’abord un bus qui nous emmène à 120 mètres de profondeur . Ensuite on descend encore beaucoup de marches et on arrive dans un parc d’attractions !!!! Les mines sont toujours exploitées mais ils y ont également aménagé des jeux : Il y a des balançoires , des structures gonflables et de l’accrobranche !! Les enfants s’y sont essayés et nous ont impressionné !!!
Il y a également une salle de spectacle, une église , une bibliothèque et même des cours de gymnastique . On y vient aussi pour suivre des traitements contre les maladies respiratoires grâce à son air ionisé.
Après plus de 3 heures à nous amuser, nous sommes sortis et avons repris la route. Nous sommes dans les Carpates.
Nous traversons de multiples villages qui ne s’arrêtent jamais!! Les maisons sont magnifiques, toutes plus jolies les unes que les autres . Elles sont colorées , décorées , avec des toitures parfois en zinc et des entrées impressionnantes en bois sculptés.
Nous arrivons tard dans la soirée au village de Ciocanesti, élu plus beau village de Roumanie en 2014. Nous finissons par nous garer sur le bord de la route. On est dans les montagnes et il commence vraiment à faire froid : nous avons 5 degrés dans le camping car.

Le lendemain nous avons décidé de faire un détour en Bucovine pour voir 3 des plus jolis monastères du pays. Celui de Voronet est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ils datent du 15èmes siècle , sont toujours habités et tous les murs extérieurs sont peints, c’est vraiment très joli.
Nous reprenons la route mais elle est en très mauvais état et on avance pas très vite. Nous nous arrêtons en fin de journée dans la montagne, il fait toujours froid et dehors il fait 0 degrés.

Hier nous avons continué à traverser les Carpates en empruntant la route 18 pleines de bosses et de trous. Nous sommes montés à 1400 mètres d’altitude et nous avons trouvé la neige !!! On s’est arrêtés à 2 reprises pour en profiter. Les enfants ont même fait un bonhomme de neige.
DSCF3595
Ils étaient supris car il y avait vraiment beaucoup de neige , on s’enfonçait parfois jusqu’au genou !! C’est la première fois qu’ils en voyaient autant!!
En fin de journée nous avons visité le cimetière  » joyeux  » de Sapanta. Les décorations des tombes sont faites à la main,sculptées dans le bois et mettent en scène les défunts dans leur vie quotidienne. Des épitaphes, écrites par leur soin avant leur mort, sont inscrites sur les stèles… façon d’aborder la mort avec une pointe d’humour et d’ironie.
DSCF3633
C’est Stan Ioan Patras, un artiste local, qui a eu l’idée de peindre les premières croix mortuaires après la Seconde Guerre mondiale. Rapidement, ces décorations sont devenues une tradition dans ce village des Maramures.
Hier soir nous avons dormi sur le parking du monastère de Sapanta avec l’autorisation des soeurs.

Aujourd’hui nous passerons une nouvelle frontière pour découvrir la Hongrie.

Le Château de Dracula !!!!!!!!!!!

Les enfants en parlent depuis maintenant un an et ce jour est enfin arrivé : nous allons visiter le château de Dracula!!!!

Mais avant cela, nous avons été voir le magnifique château de Peles. Il est fermé aux visites le lundi mais nous avons pu nous balader sur la terrasse. Sa construction a débuté en 1873, il a été commandé par le futur roi Charles 1er de Roumanie. Il est vraiment époustouflant et possède une des plus grandes collections de tableaux d’Europe.
DSCF3215
Nous avons repris la route et nous nous sommes arrêtés pour déjeuner dans la vallée. Nous sommes en train de manger et une voiture s’arrête juste à coté de nous, 2 hommes font le tour du camping car avant de venir nous voir. En fait ce sont des policiers en civil qui nous conseillent de partir rapidement car nous sommes garés à côté d’un quartier gypsy. Nous prenons tout de même le temps de finir notre repas et là nous voyons un cheval en liberté galopé tout droit sur notre camping car, il passe finalement juste derrière mais traverse la route et au même moment une voiture arrive… Le chauffeur n’a pas du comprendre grand chose car il n’a même pas freiné et le cheval a fini sa course dans le champ en face sain et sauf. Il est vraiment passé tout prêt.

Nous arrivons en début d’après midi au château de Bran plus communément connu sous le nom de château de Dracula.
C’est très touristique, il y a beaucoup de monde et de vendeurs de souvenirs.

Mais avant il faut vous préciser que même si les enfants attendaient cette visite avec impatience, Tilden commençait à appréhender et à avoir peur de croiser Dracula qui pourrait lui « sucer tout son sang » selon ses mots. Pour le rassurer nous avons acheté de l’ail et il a fait toute la visite avec sa gousse d’ail dans la main…
DSCF3246
On visite plusieurs pièces du château joliment décorées, un passage secret et en haut une salle est consacrée à Dracula. Elle explique les différences entre le personnage crée par l’écrivain Bram Stoker et le personnage historique Vlad l’Empaleur-Dracula ( ou Vlad Tepes de son vrai nom). On y voit d’ailleurs son portrait.
DSCF3277
Le premier surnom l’Empaleur lui a été attribué parce qu’il avait la cruelle habitude d’empaler les condamnés à mort et celui de Dracula lui vient de son père Vlad Dracul ( Vlad le Diable ) qui a reçu l’ordre du dragon de la part du roi de Hongrie. Depuis le Vème siècle le dragon est devenu le symbole du diable et Dracul signifiant Diable les gens avaient interprété qu’il s’était associé au diable. Ces personnages historiques ont vécu en Transylvanie et ont donc inspirés l’écrivain Bram Stoker et le château décrit dans son livre ressemble au château de Bran.
DSCF3304
Ce château a été également une résidence royale au cours du 20ème siècle. Le 1er décembre 1920, les autorités de la ville de Brasov ont fait don du château aux nouveaux souverains de la Grande Roumanie. Le reine Marie a fait procédé à plusieurs aménagements et c’est devenu sa résidence préférée. Son coeur est d’ailleurs conservé dans un tabernacle au sein du château. Lorqu’en 1947 le roi Michel 1er abdique, la princesse Ileana ( fille de la reine Marie ) est obligée de quitter le pays et de laisser le château à la charge de l’état. En 2009 celui ci a été restitué aux descendants de la famille royale.

C’est donc contents de notre visite ( et rassurés de n’avoir  » perdu  » aucune goutte de sang ) que nous repartons.
Mais au milieu des magasins de souvenirs il y a une attraction qu’Aydan a voulu faire : il s’agit d’un château hanté.
Vincent l’a accompagné et ils ont été quittes pour quelques frissons. Tilden a préféré rester sagement faire les boutiques avec moi étonnant???

Nous avons continué notre route, visité rapidement brasov et en fin d’après midi nous apercevons un joli château en haut d’une colline. Nous décidons de nous garer sur le parking pour y passer la nuit et  le visiter demain.
Pendant la soirée plusieurs voitures se sont arrêtées à côté de nous pour prendre le château éclairé en photo mais pas seulement… Ils se font aussi des selfies devant notre camping car…
Nous sommes enfin tranquilles , nous lisons des histoires aux enfants avant de les coucher mais on entend frapper à la porte… Il s’agit du gardien qui préfère que l’on dorme sur le parking en contrebas juste à côté de lui afin qu’il puisse nous surveiller. C’est très gentil de sa part et nous nous exécutons tout de suite.Une fois réinstallés nous finissons les histoires mais ça refrappe à la porte : à nouveau le gardien mais qui veut un café cette fois ci.
Maintenant les enfant dorment , le gardien a son café … on peut aller dormir!!!

La Roumanie 18 ans après…

Nous avons passé la frontière jeudi 03/03/2016 en milieu d’après midi. Notre arrivée en Roumanie s’est faite sous la pluie et dans le froid. Nous avons roulé jusqu’à Constanta pour trouver un bivouac pour la nuit.

Le lendemain nous avons visité la ville , il s’agit de la 2ème agglomération du pays. il pleut toujours mais on a équipé les garçons de bottes et de parapluie et nous voilà partis. Nous avons vu la mosquée Carol 1er qui est la mosquée la plus grande du pays, le musée d’archéologie et on s’est baladé sur le front de mer. Les monuments sont imposants mais beaucoup sont à l’abandon.
Nous avons repris la route après un déjeuner copieux pour nous réchauffer.

Nous nous sommes ensuite rendus à Nisipari. Pour la petite histoire , j’ai fait partie du comité de jumelage Plescop/Nisipari il y a quelques années et j’ai déjà eu l’occasion d’aller à 2 reprises en Roumanie : lorsque j’avais 16 ans et 18 ans.
Je n’ai plus de contact là bas mais je tenais à y passer. Le village n’a pas vraiment changé et j’ai même retrouvé la maison dans laquelle j’ai été accueillie !! Ca fait un peu bizarre quand même…
DSCF3101

DSCF3100
Nous avons ensuite roulé jusqu’à Bucarest la capitale. Nous sommes arrivés tard mais le camping était ouvert. Lorsque nous arrivons dans une grande ville , nous préférons aller dans un camping ou un parking sécurisé pour être plus serein . Par contre mauvaise surprise il est très cher pour pas grand chose. Nous décidons de rester que 2 nuits et donc de consacrer qu »une seule journée à la visite de Bucarest!! Ca va être sport !!!

Samedi nous sommes donc aller visiter la ville en taxi… On en profite car la course ne coûte que 5 euros, c’est plus confortable et surtout faut ménager le moral des troupes car on va encore bien marcher!!
Nous nous faisons déposer devant le parlement. Il s’agit du 2ème plus grand bâtiment administratif au monde!!
Les travaux ont nécessité la destruction de 520 hectares avec la démolition ou le déplacement d’une trentaine d’églises et de 7 000 maisons. Plus de 40000 personnes ont été expulsées et relogées dans des conditions souvent insalubres.
DSCF3114
En 1989, la « Maison du Peuple » n’est pas achevée à la chute de Nicolae Ceaușescu, qui n’aura ainsi pas eu le temps de réaliser son rêve. Elle est gravement pillée pendant la révolution de 1989. Le gouvernement provisoire décide tout de même de finir le projet de Ceaușescu, car il a d’ores et déjà coûté très cher.
Aujourd’hui il s’appelle la Maison du Parlement mais les gens l’appellent encore la Maison du Peuple.
Nous avons voulu le visiter mais il y avait vraiment beaucoup de monde donc nous avons continué notre visite de la ville.
A Bucarest il y a beaucoup de grands parcs, en même temps tout est grand et démesuré dans cette ville!!
Et bien sûr qui dit parc dit jeux pour enfants!! Aydan et Tilden étaient aux anges en découvrant tous les jeux!!
DSCF3119
Nous sommes allés ensuite jusqu’au vieux Bucarest. Nous avons fait une pause déjeuner dans un restaurant francais.
ce n’est pas que ça nous manque mais on trouvait ça drôle. Nous avons entendu la radio francaise ainsi que du Brel ou du Julien Clerc…

L’après midi nous avons déambulé dans les rues et avenues en admirant les monuments. On ne s’imaginait pas Bucarest comme ça : C’est assez bourgeois et aussi cher qu’en France. La ville est jolie mais gigantesque. Beaucoup de bars ou de restaurants portent des noms français.

En rentrant nous sommes passés devant l’arc de Triomphe et la statue du Général De Gaulle.

Aujourd’hui après un tour dans un immense centre commercial, qui nous a beaucoup fatigué car pas habitué, nous avons quitté Bucarest pour retrouver un peu la campagne, le calme et surtout une des étapes tant attendue par les enfants : la visite du château de Dracula !!!
Ce sera pour demain!!