De l’Albanie à la Macédoine

Nous sommes descendus plus au sud de l’Albanie pour visiter la ville de Berat.La route n’est pas en très bon état mais nous arrivons à destination. Une partie de la ville est classée par l’Unesco, il s’agit des 2 quartiers historiques de Mangalem et Gorica séparés par une rivière. Les maisons blanches qui caractérisent la ville sont des représentations de l’architecture ottomane.
DSCF8703
Le lendemain nous prenons la route pour la Macédoine. C’est long du fait des routes difficiles mais nous profitons des beaux paysages. Juste avant la frontière nous nous arrêtons pour faire une toilette à notre camping car qui en a bien besoin!!
Sur le bord de la route il y avait beaucoup de tuyaux d’arrosage qui crachaient de l’eau en direction du ciel. C’est un moyen comme un autre de signaler qu’on peut laver son véhicule.
Ensuite nous mettrons plus de 30 minutes à franchir la frontière : controle des passeports coté albanais + controle des douanes et même chose coté macédonien. Tous les véhicules devant nous ont été fouillé mais nous non. ( ce sera pour une autre frontière… )
Nous arrivons donc en fin d’après midi au camping indiqué par nos amis français qui nous ont précédé de 2 jours.
Nous sommes accueillis par Rino qui est adorable!
Tous les matins nous avons eu droit au café et au thé offerts et servis directement dans notre camping car!!
Il tient également un restaurant et nous avons pu gouter quelques spécialités macédoniennes.
Nous avons pu également échangé avec lui sur de nombreux sujets et avons beaucoup appris sur les Balkans.

Dimanche il pleut, nous décidons quand même d’aller à Struga, ville juste à coté, pour faire quelques courses ( en Macédoine tout le monde travaille tous les jours sauf les fonctionnaires ) et on a déambulé avec nos parapluies dans les rues de la ville. Nous apercevons même de la neige aux sommets des montagnes.

Lundi le soleil est de retour nous sommes allés visiter la ville d’Ohrid. Nous avons fait un tour de marché et avons visité la forteresse Saint Samuel.
DSCF8765
Mardi matin il est temps de dire au revoir à Rino et sommes allés jusqu’à Bitola. Sur les conseils de notre nouvel ami nous avons été visité le site archéologique d’Heracléa. Malheureusement les mosaiques étaient cachées pour les protéger des intempéries.
Nous avons dormi sur le parking du site.

Aujourd’hui nous sommes en Grèce mais suite au prochain épisode!!!

A la découverte de l’Albanie

Mardi, après le départ de nos amis français nous sommes allés nous ravitailler en gaz et ensuite visiter la vieille ville de Budva. En été cette station balnéaire est un peu l’Ibiza du Monténégro.

Nous avons ensuite quitté Petrovac au Monténégro mercredi matin et avons dû dire au revoir à Piet et Susan. Nous sommes tristes de les laisser mais nous les retrouverons certainement l’année prochaine lors de notre passage aux Pays-Bas.

Nous nous sommes arrêtés manger à Ulcinj , ville où il régnait une ambiance étrange et une vieille ville en ruine impossible à visiter. Nous avons repris la route rapidement et en début d’après midi nous avons passé la frontière pour l’Albanie. Les routes ne sont pas en très bon état et ils ont un code de la route bien particulier. Nous décidons de ne pas nous arrêter à Skoder afin de trouver notre lieu pour dormir avant la nuit . Le camping repéré étant fermé nous trouvons finalement un hôtel de luxe qui accepte que l’on dorme sur leur futur terrain de camping gratuitement. Ils sont très accueillants et une des propriétaires parle français.

Le lendemain matin après un petit déjeuner pris à l’hôtel nous reprenons la route ou plutôt nous restons sur place.
Vincent s’est  » raté  » dans sa manœuvre pour sortir du terrain pas encore aménagé et une roue arrière du camping car tombe dans un trou. On est bloqués!! Tout de suite un homme arrive avec une pelle pour nous aider mais ce ne sera pas suffisant. Le frère du propriétaire arrive également et passe quelques coups de téléphone . Il nous dit de venir à l’hôtel avec les enfants pour boire un verre en attendant l’arrivée de ses amis. Ce sera soda pour les enfants et raki ( alcool fort) pour nous … à 10h un peu dur…
20 minutes plus tard une quinzaine de gars arrivent, soulèvent le camping car et miracle il est dégagé!!
Les propriétaires arrivent également, ils ne cessent de s’excuser pour cet incident et l’état du terrain sur lequel ils nous ont fait dormir. Ils nous offrent même une bouteille de raki en dédommagement. On est vraiment gênés!
Nous voyons également une pelleteuse arrivée . Il l’avait appelé au cas où!!
On nous explique qu’ici tout le monde est solidaire et ça se voit.

Finalement nous reprenons la route vers 11h30 direction Tirana, la capitale. Nous arrivons à nous frayer un chemin parmi les embouteillages et la circulation anarchique pour atterrir dans la banlieue sur le parking d’un hôtel à nouveau.
Il est 15h30 il fait nuit dans 30 minutes mais nous décidons de tenter l’aventure jusqu’en ville.
Nous trouvons un bus pour nous emmener au centre ville ( il faut essayer de trouver des traces du mot bus sur le sol pour repérer l’arrêt)
Une fois dans le centre nous trouvons immédiatement l’office du tourisme pour se procurer un plan de la ville. Et à la sortie un homme très bien habillé nous accoste en anglais pour nous demander si nous avions besoin d’aide. En bon touriste on dit oui… Nous nous sommes promenés avec lui pendant plus d’une heure on a pu voir la plupart des sites importants de Tirana avec les explications ( le bunker , la blok zone : pendant le communisme c’était un quartier réservé aux dirigeants du parti et interdit à la population aujourd’hui c’est un lieu où la jeunesse albanaise se retrouve pour manger ou boire un verre , le palais présidentiel, le parlement, le château de Tirana… ) mais bien sûr il a fallu négocier à la fin. Nous le savions mais on a pu gagné du temps.
Nous avons mangé en ville et repris le bus pour regagner notre maison.

Demain nous prendrons la direction de Berat.